Le Président du Pérou consacre son pays au Sacré-Coeur

 

21 octobre 2016. Lors du « Déjeuner National de Prière » célébré ce vendredi 21 octobre, le Président du Pérou, Pedro Pablo Kuczynski, a consacré son pays, sa famille et sa personne au Sacré Cœur de Jésus et au Cœur Immaculé de Marie. 

 

A l’occasion de sa participation au « Déjeuner National de Prière » au Swissotel de Lima, M. Kuczynski, en sa qualité de mandataire suprême, a récité la prière de consécration rédigée par la « Mission pour l’Amour de Dieu dans le Monde » : 

 

« Avec l’autorité qui m’a été conférée, je fais acte de consécration de ma personne, de ma famille et de la République du Pérou, à l’amour et à la protection de Dieu tout-puissant par l’intercession du Sacré-Cœur de Jésus et du Cœur Immaculé de Marie . ». 

 

D’importants dirigeants du monde de l’entreprise et du monde politique ont participé à l’événement, notamment la Présidente du Congrès, Luz Salgado, qui a également fait une prière demandant à Dieu Son aide et Sa protection. 

 

C’est la premières fois en 21 éditions qu’un Président de la République assiste au « Déjeuner National de Prière » organisé par les Petits Groupes de Prière, une initiative qui est née au Sénat des États-Unis  en 1943 et qui est parvenue au Pérou en 1985. Il s’agit de groupes d’amis qui se réunissent une fois par semaine afin de partager le repas, méditer sur les enseignements de Jésus et prier ensemble. 

 

Le thème choisi cette année était « La Miséricorde de l’Amour de Dieu » en syntonie avec l’Année de la Miséricorde convoquée par le Pape François. 

 

Aldo Bertello Costa, coordinateur des Petits Groupes de Prière, a rappelé que l’intention du Déjeuner était de prier pour les dirigeants et « d’envoyer à tous les Péruviens un message d’optimisme et de réconciliation. Tous unis pour notre cher pays. » 

 

Le Président péruvien a confié au Sacré-Cœur de Jésus et au Cœur Immaculé de Marie « (son) gouvernement avec tous les travailleurs et citoyens qui se trouvent sous (sa) responsabilité ». Et  d’ajouter : « j’offre à Dieu tout-puissant mes pensées et décisions comme Président afin que je les utilise pour le bien de notre pays  et que je sois toujours conscient durant ma gouvernance des Dix Commandements ». 

 

Durant la cérémonie du 21 octobre, le président péruvien a également demandé pardon à Dieu « pour toutes les transgressions qui ont été commises dans le passé, toutes celles qui ont été faites sous la République et pour toutes les décisions qui ont été prises en opposition à Ses commandements. » 

 

La consécration a été accueillie de diverses manières sur les réseaux sociaux.  Tandis que certains célébrèrent le geste, d’autres ont rappelé que durant les dernières semaines, des parlementaires du parti de M. Kuczynski ont promu des initiatives en faveur de la dépénalisation de l’avortement, des unions homosexuelles et de l’idéologie du genre dans les écoles. 

 

Quelques jours auparavant, le parlementaire Alberto de Belaúnde, du parti de M. Kuczynski, avait déclaré à RPP TV que, concernant le projet de dépénalisation de l’avortement en cas de viol, dont il fait la promotion avec d’autres parlementaires, « la position de l’Église catholique et d’autres dénominations chrétiennes est absolument sans importance ». 

 

Voici le texte complet de la consécration qu’a prononcé le Président Pedro Pablo Kuczynski: 

 

« Moi, Pedro Pablo Kuczynski, Président de la République du Pérou, avec l’autorité qui m’a été conférée, je fais un acte de consécration de ma personne, de ma famille, en présence de mon épouse épouse,  et de la République du Pérou à l’amour et à la protection de Dieu tout-puissant par l’intercession du Sacré-Cœur de Jésus et du Cœur Immaculé de Marie. 

 

Je remets entre Ses mains amoureuses mon Gouvernement avec tous les travailleurs et citoyens qui sont sous ma responsabilité. J’offre à Dieu tout-puissant mes pensées et décisions comme Président afin que je les utilise pour le bien de notre pays et que je sois toujours conscient dans ma gouvernance des Dix Commandements. Je demande à Dieu qu’à travers l’intercession du Sacré-Cœur de Jésus et du Cœur Immaculé de Marie, Il écoute et accepte mon acte de consécration et couvre notre pays de sa protection particulière.  

 

En faisant cette demande je demande pardon à Dieu pour toutes les transgressions qui ont été commises dans le passé, toutes celles qui ont été faites sous la République et pour toutes les décisions qui ont été prises en opposition à Ses commandements et je lui demande Son aide pour changer tout ce qui nous sépare de Lui. Moi, Pedro Pablo Kuczynski, en tant que Président de la République du Pérou, je proclame ce serment solennel devant Dieu et les citoyens de notre pays, aujourd’hui, 21 octobre 2016. »

 

VIDEO: https://www.youtube.com/watch?v=acXawJkOQe8

 

Source: https://www.aciprensa.com/noticias/video-presidente-kuczynski-consagra-el-peru-al-sagrado-corazon-de-jesus-27522/

Écrire commentaire

Commentaires : 3
  • #1

    Marchand (mardi, 29 novembre 2016 12:50)

    Si seulement ,tous nos gouvernants francs-màçons sataniques, acteurs de grandes horreurs et d'erreurs de gouvernances voulues, car assoiffés de richesses et de pouvoir , pouvaient par une grace (trés grande et divine) ,faire la même priére, Tous ceux qui souffrent déjà dans ce pays français pourraient avoir leurs besoins vitaux acquis, et ce serait merveilleux pour notre moral français, et pour notre avenir qui ne s'annonce pas "rose" du tout!!! Bravo au président péruvien, merçi à lui pour sa droiture!Que Dieu le bénisse amplement ainsi que tous les péruviens qui ont de la chance!J'aime le Pérou, même s'il ya beaucoup de favellas autour de la capitale!

  • #2

    Françoise (mercredi, 30 novembre 2016 00:07)

    Merci d'avoir ouvert les commentaires !
    Et merci au président péruvien qui ainsi attire la bénédiction et la miséricorde divines sur son pays.

  • #3

    Michel (mercredi, 30 novembre 2016 13:07)

    Magnifique , impressionnant , l'Esprit Saint est bien à l'œuvre , par les temps qui courent ! pour ramener l'humanité dans le droit chemin qui mène à Dieu .
    Michel R.