Le chapelet de la divine miséricorde

Origine

Le 13 septembre 1935, Notre-Seigneur Jésus a lui-même dicté ce chapelet à sœur Faustine Kowalska (1905-1938), surnommée l'apôtre de la Miséricorde et canonisée parJean-Paul II en avril 2000. 

 

Les promesses associées à ce chapelet par Jésus-Christ à sainte Faustine sont les suivantes :

 

« Ma fille, incite les âmes à dire ce chapelet que je t’ai donné. Il me plaît de leur accorder tout ce qu’elles me demanderont en disant ce chapelet.» (Petit Journal1, 1541)

 

« Les prêtres le donneront aux pécheurs comme une ultime planche de salut; même le pécheur le plus endurci, s’il récite ce chapelet une seule fois obtiendra la grâce de mon infinie miséricorde.» (Petit Journal, 687)

 

« Les âmes qui réciteront ce chapelet seront enveloppées par Ma miséricorde pendant leur vie et surtout à l'heure de la mort. » (Petit Journal 754).

 

De plus Jésus promet la grâce de la conversion à l'heure de la mort et une mort paisible, aussi bien pour les personnes qui prient ce chapelet que les personnes pour qui on le prie. Il est très recommandé de prier ce chapelet auprès des agonisants.

«À l'heure de la mort je défends comme ma propre gloire chaque âme qui récite ce chapelet elle-même, ou bien si d'autres le récitent près de l'agonisant l'indulgence est la même.» (Petit Journal 811)

 

Comment prier le Chapelet de la Divine Miséricorde

 

1. Faire le signe de la croix

2. Dire le Notre Père

3. Dire le Je vous salue Marie

4. Dire le Je crois en Dieu

5. Pour chacune des cinq dizaines, dire sur les gros grains : « Père Éternel, je Vous offre le Corps et le Sang, l'Âme et la Divinité de Votre Fils bien-aimé, Notre Seigneur Jésus-Christ, en réparation de nos péchés et de ceux du monde entier.» Puis, sur les petits grains, dire : « Par Sa douloureuse Passion, soyez  miséricordieux pour nous et pour le monde entier. »

6. On conclut en disant, trois fois, « Saint Dieu, Saint Fort, Saint Immortel, prenez pitié de nous et du monde entier », ou bien « Dieu Saint, Dieu Fort, Dieu Éternel, prenez pitié de nous et du monde entier », un autre signe de croix puis un amen. La seconde version étant la traduction officielle effectuée d'après le livre de Sœur Faustine, par les pères pallotins.

 

 

Quand prier le Chapelet de la Divine Miséricorde

 

On peut prier ce chapelet en tous temps, mais certains temps sont privilégiés pour ce faire : l'Heure de la Miséricorde, la Neuvaine à la Miséricorde Divine et la Fête de la Divine Miséricorde.

 

L'Heure de la Miséricorde correspond à 15 heures, l'heure de la mort du Christ en croix. Jésus aurait demandé à sœur Faustine de prier tous les jours à 15h, ne serait-ce qu'un petit moment. Il n'a pas demandé de prier spécifiquement le Chapelet mais c'est une bonne occasion pour le faire.

 

La neuvaine à la miséricorde divine est priée spécialement du vendredi saint au 1er dimanche après Pâques. À chaque jour correspond une prière. Cette prière est suivie du Chapelet.